3 min de lecture C’est quoi, un stylopubligraphile ?

Un raz-de-marée de stylos, littéralement.
  • Facebook
  • Linkedin

À la découverte de la stylopubligraphilie, une passion qui a du style(o).

Vous avez éternué en lisant le titre de l’article ? Nous aussi.

Derrière ce mot qui pulvérisera votre grand-mère au Scrabble se cache le nom d’un collectionneur d’objets pour le moins original. Oui, mais lequel ? Il y a un indice évident dans le nom, pas de piège. Un stylopubligraphile collectionne… des stylos. Mais attention, il ne collectionne pas n’importe quels stylos. Son péché mignon ? Les stylos publicitaires.

Nous avons enquêté, intrigués, sur cette passion fascinante. Nous sommes à présent fiers de pouvoir répondre à cette question.

Comment devenir le plus grand collectionneur de stylos publicitaires ?

Être stylopubligraphile ne s’improvise pas. Qui dit passion dit obsession : il suffit d’être obsédé par ces petits goodies personnalisés. Mais avant de vous lancer, mieux vaut prendre quelques dispositions.

Quelles sont-elles ? Voici notre guide pour commencer votre collection de stylos personnalisés dans les meilleures conditions.

Étape 1 : posséder un grand logement

À en croire les témoignages trouvés ici et sur Internet, atteindre les milliers de stylos glanés se produit rapidement. Vous allez donc devoir trouver de la place. Le risque ? Vous retrouver à nager dans un raz-de-marée de stylos entre le salon et la cuisine, comme la dame ci-dessous.

Un raz-de-marée de stylos, littéralement.
L’histoire de cette collectionneuse allemande ne dit pas combien de fois elle a dû déménager.

Étape 2 : savoir organiser ses stylos personnalisés

C’est primordial si vous ne voulez pas vous faire engloutir par votre propre collection. Vous devrez donc créer des structures, des boîtes, des rangements, encore des boîtes, sans oublier de tenir à jour un annuaire. Stylos à clips, à capuchon, stylos 4 couleurs, à bille… Notez tout et tenez vos comptes à jour. Ce serait ballot de vous retrouver avec des stylos en double !

Rangements stylés pour stylos.
Rangements stylés pour stylos. (Photo : Ouest-France)

Débutant ? Commencez mollo avec un album à stylos comme celui ci-dessous.

Album pour collection de stylos
Pratique pour garder les numéros de vos artisans préférés inscrits sur les stylos. (Photo : Cdiscount)

Étape 3 : avoir du temps (beaucoup)

Après la lecture du point 1 et 2, inutile de vous prévenir que le rangement, l’entretien et surtout la recherche de votre trésor demande du temps. Mais une passion est une passion.

La preuve est que pour récolter quelque 4 000 stylos, « Dédé », la star des stylopubligraphiles français, a sué plus de 10 ans. Il vous faudra éplucher les dizaines de forums en ligne, parcourir les brocantes, les vide-greniers, les bourses et apprendre à négocier vos trouvailles entre collectionneurs. Dans ce milieu, le troc est de mise. Ce sera aussi très utile pour l’étape 4, que voici.

Étape 4 : apprendre à rendre jaloux les non-collectionneurs

Finalement, toute la beauté de collectionner des stylos est de tomber sur la perle rare : un stylo lumineux-tournevis-fusée-racleuse-à-vitre-multifonctions. Les marques rivalisent d’imagination dans leur choix de stylos personnalisés. Ces « stylos gadget » seront vos atouts. Certains peuvent s’échanger parfois plusieurs centaines d’euros ! Mais frimer avec votre stylo qui fait aussi pointeur laser, torche et hand spinner, ça n’a pas de prix.

Étape 5 : tromper tout le monde en créant vos propres stylos publicitaires

Une étape facultative mais recommandée. Et pour cela, on peut sûrement vous aider.

Personnaliser un stylo (et bien plus)

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
Les rubriques obligatoires sont marquées *