5 min de lecture Comment mesure-t-on l’impact des objets personnalisés ?

Mesurer l'impact de l'objet personnalisé pour ses objectifs.
  • Facebook
  • Linkedin

Dans l’article précédent, on vous a présenté les différents objectifs possibles à viser lorsque l’on se lance dans une campagne de communication par l’objet. On vous conseille fortement d’aller le lire avant de revenir ici !

Financier, le plus alléchant 💰

Avoir un retour sur investissement positif sur une campagne marketing est l’ambition de toutes entreprises. Sinon pourquoi faire tous ces efforts ? En utilisant des objets personnalisés, il est possible de voir une augmentation de vos KPI.

Voici trois KPI à suivre attentivement :

  • Le nombre de commandes : directement lié à vos campagnes de communication par l’objet, quelle que soit la manière de faire. Ici, il faut suivre et analyser le nombre de commandes par jour durant la campagne comparé à avant.
  • Le panier moyen : si vous utilisez la technique du « 2 achetés, 1 objet exclusif offert », alors le panier moyen est à suivre attentivement. Si tout se passe bien, vous devriez apercevoir une tendance à la hausse !
  • Le chiffre d’affaires : logiquement, avec l’évolution du nombre de commandes et du panier moyen, le chiffre d’affaires devrait suivre.

Dans le cas où vous n’êtes pas une entreprise qui vend des produits ou un service, mais plutôt une association visant à attirer de nouveaux bénévoles ou à récolter des dons, ce seraient plutôt ces données sur lequel il faut garder un œil attentif.

Image sociale, autant se faire bien voir 📹

Bien que l’on pourrait le croire, l’objectif financier n’est pas forcément celui qui a le plus de valeur. Il ne faut surtout pas sous-estimer les bénéfices en termes d’image de marque que peut avoir cette méthode ! C’est malheureusement l’objectif le plus difficile à mesurer.

Recevoir un cadeau surprend agréablement et facilite la création d’une image positive et les cadeaux d’affaires ne sont pas une exception.

Pour mesurer l’augmentation de votre notoriété et l’amélioration de votre image sociale, rien de tel que de monitorer votre présence sur les réseaux sociaux, dans les médias ou encore sur les sites dédiés aux avis. Pour surveiller votre e-réputation, nous vous conseillons l’outil de veille Mention qui permet de faire de la veille, de produire des analyses sur les tendances de votre secteur d’activité et gérer vos publications sur vos réseaux en une seule interface.

Vous pouvez également demander à vos clients comment sont-ils arrivés jusqu’à vous. Bouche-à-oreille ? Publicité ? Ce n’est pas toujours fiable à 100% mais cela permet d’établir une tendance et de visualiser l’amélioration ou non du bouche-à-oreille. Attention, pensez à noter les réponses. Une impression peut vite devenir trompeuse.

La mémorisation, pour la place du roi dans les esprits 👑

Selon une étude de 2019 de la 2FPCO, le taux de mémorisation de la marque à la suite d’une campagne par l’objet d’une entreprise serait de 78,7% et passe à 86,7% lorsque ce dernier est donné en main propre ! Pas mal, hein ?

La mémorisation est l’impact que votre marque a laissé dans l’esprit de votre public. Le graal est que votre marque s’y ancre définitivement. Bonne nouvelle : ça se travaille ! Rome ne s’est pas faite en un jour comme on dit… Offrir des objets publicitaires à votre effigie vous aidera à prendre une place de choix.

Il n’existe pas de recette miracle pour mesurer le taux de mémorisation, à part bien sûr demander directement aux concernés s’ils se souviennent de vous… C’est faisable avec un sondage envoyé par mail par exemple ! Pour la construction de votre questionnaire, nous préconisons Google Forms, outil entièrement gratuit qui crée des graphes avec les données récoltées. Pour un questionnaire lié à la mémorisation, c’est amplement suffisant.

Les questions doivent rester simples, pas besoin d’en faire des tonnes. Demandez par exemple par quel moyen vous ont-ils connu, quand a été leur dernier achat ou encore leur avis sur les cadeaux que vous leur avez offerts. Voici un article donnant des exemples de questions de notoriété intéressantes.

Fidéliser, le but ultime 🤝

Que vous soyez une entreprise, une association ou une institution, offrir des produits personnalisés lors d’événements à votre public aidera à améliorer la fidélisation de ces derniers.

Pour mesurer l’impact de votre campagne de communication sur la fidélisation, terminons sur un peu de mathématiques ! Voici comment se mesure le taux de fidélisation :

Si le résultat obtenu est en hausse, alors vous pouvez vous féliciter ! Sinon, il est indispensable de revenir sur chaque étape de la campagne et trouver le point négatif. Enfin, gardez à l’esprit que la fidélisation ne se fera pas en quelques mois, c’est un travail de longue haleine qui nécessite plusieurs actions.

En conclusion, on peut voir une campagne de communication par l’objet personnalisé sous deux angles : le court terme, avec l’utilisation des produits personnalisés comme déclencheur d’une action (passer commande, créer un compte client…) ou le long terme, en travaillant sur les aspects image de marque, mémorisation et fidélisation. Quel que soit votre objectif, veillez à toujours suivre les retombées pour pouvoir ajuster les points qui ont pêchés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
Les rubriques obligatoires sont marquées *