2 min de lecture C’est quoi, un copocléphile ?

Une collection de porte-clés
  • Facebook
  • Linkedin

À la découverte de la copocléphilie.

Une de nos passions favorites : vous parler d’autres passions, celles des collectionneurs d’objets publicitaires. Après la stylopubligraphilie, quelle peut bien être la folle passion mise en lumière aujourd’hui ? 

Éliminons tout de suite le doute, non, il ne s’agit pas de la collection de copeaux de bois. Il y a un petit indice mais je préfère vous le donner sans détour. La copocléphilie est tout simplement l’art de collectionner les porte-clés publicitaires. C’était évident non ? 

Ne remuons pas plus le couteau dans la clé, voici la fabuleuse histoire des collectionneurs de porte-clefs personnalisés.

C’est une bonne situation ça, collectionneur de porte-clés publicitaires?

Je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Si je devais résumer l’épopée de la copocléphilie, je dirais qu’elle a commencée au tout début de XXe siècle. La marque Gladiateur s’empare alors de ce petit objet avant tout utile pour le transformer en goodies promotionnel. 

Le porte-clé personnalisé fait son petit effet dans le milieu. Ce n’est que bien plus tard, au milieu des années 1960, que toutes les marques se livrent à une bataille marketing sans nom et produisent des porte-clés publicitaires tous plus originaux les uns que les autres. C’est à se demander qui voulait être le seigneur des anneaux…

Porte-clé Coca-Cola
Un porte-clé qui ouvre du bonheur.

Le monde entier se met alors à récupérer, s’échanger, collectionner ces supports publicitaires malins et design. Durant son âge d’or, près de 65 000 porte-clés s’échangeront rien qu’en France. L’engouement est tel que même les petits commerçants éditent leurs propres modèles. Un succès qui explique sûrement pourquoi le nombre de copocléphiles atteindra les 2 millions en France.

Les irreductibles copocléphiles

Hélas, toutes les modes passent. Et les marques se sont au fur et à mesure lassées de ce petit objet publicitaire. Le nombre de collectionneurs a suivi naturellement le mouvement et on ne compte plus que quelques milliers d’aficionados. 

Attristé par cette terrible histoire ? Un clic ici suffit à remettre le porte-clé personnalisé au gout du jour. Et sinon, voici un remontant. Qu’est-ce qu’un porte-clé à deux bosses ? Un channeau.

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
Les rubriques obligatoires sont marquées *